L’étincelle d’or


Deux collégiens, deux fils uniques. Mais la ressemblance s’arrête là. L’un est français, pauvre et pas très scolaire : Erwan, il vit dans une cité. L’autre est libanais surdoué et riche : Chadi, et vit dans un château. Pourtant, ils deviennent amis et vont réussir ensemble à faire une découverte incroyable, qu’ils vont tester sur leurs camarades. L’auteur mêle fantastique et réalisme dans un roman très riche en thèmes : l’amitié, le jugement sur l’apparence, les expériences scientifiques, les relations enfant-parents, la maladie, le trafic de drogue… Le lecteur s’attache aux deux garçons, les suit avec passion, et à la fin, n’attend qu’une chose : la suite.

Eric Boisset, Magnard Jeunesse (2012), à partir de 14 ans.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *